INTERVIEW BACKSTAGE DU DJ NEW-YORKAIS : NICKODEMUS

Entretien dans la loge de Nickodemus à Belle-île On Air Festival #11…

BIOA @ AliceGREGOIRE-239 2.jpg

©Alice Grégoire

    « LA MUSIQUE EST UN ADN »

Entretien en backstage au Festival éclectique Belle-île ON AIR 2018 #11 Édition sur l’île Morbihannaise en compagnie du DJ/producteur compositeur World music le New-Yorkais: Nickodemus. Pilier de l’afro groove tropical, il a assuré un concert vibrant, tribal, bondissant sur scène et interagissant avec un public médusé & emporté. Si vous ne le situez pas il s’est fait connaitre du grand public et dans le monde auteur avec Quantic feat. Candela de « My swing es tropical » diffusé dans la pub iPod en 2007 sur nos bonnes vieilles TV en France.

Il arrive vers vous, allure juvénile du haut de ses 38 ans, il vous fait la bise direct, spontané et naturel. Quand il vous salue ce n’est pas vous qu’il embrasse. Mais l’autre, l’autre c’est sa source d’inspiration, l’autre c’est le monde qu’il parcoure depuis 20 ans, âge également de son label Wonderwheel Recording.
Il a sorti cet année un album intitulé « A long engagement » enregistré à Puerto Rico. Un florilège de compositions et emprunt de musiques électro, dub, funk libanais, Gnawa, latine, en collaboration avec des chanteurs aux voix envoutantes qu’il a dénichés en voyageant dans le monde.

La musique c’est toute sa vie. Véritable ADN comme il s’en explique dans cette interview. Il développe sa manière de travailler, ses inspirations comme la politique de chaque pays qu’il visite. Sa musique s’ouvre à tous et s’adapte également au milieu du jazz comme l’attestera sa présence au festival de Jazz de Marciac quelques jours après cette interview.

Le jazz n’est pas si éloigné de son univers musical car il choisit des musiciens professionnels pour parfaire l’élaboration de sa musique très accompagnée de cuivres et instruments traditionnels.

En OFF un échange musical a conclu cette rencontre (au fond c’est ce qu’il recherche durant ses tournées). Il était fier de recevoir un disque du label Dune 00 qui vient de fêter ses 10 ans « Oooh waouaaaah un vinyle underground! » . Il a été totalement été sous le charme de la découverte du jazzman Toulousain Claude Nougaro. Il a été époustouflé par la prestation de l’orchestre africain de Ivan Jullien chef d’orchestre auteur de huit livres pédagogique « Traité de l’arrangement » .

Un orchestre galopant sur les  rythmes de « L’amour sorcier » (1966) composé par Claude Nougaro, le célèbre Dave Brubeck (Take Five) et Maurice Vander. Il s’exclame «  Wouaaah la production est vraiment excellente à cette époque, on a l’impression que cet orchestre a enregistré dans un confinement étroit cela donne une sonorité extra ! » L’ Afrique est un continent qu’il connait très bien dont il puise ses sources ses voix magiques. Et peut-être qui sait, il s’inspira de cette chanson française.

BIOA @ AliceGREGOIRE-304.jpg

Entre deux virgules musicales il  s’adresse à la foule en indiquant vers quel pays « sonore » il l’embarque ©Yanna Robert

« Vous êtes en tournée mondiale et avez-vous déjà en tête la trame de votre prochain album ? »

« Oui ! Cet album prend du temps à se réaliser car je voyage beaucoup. Je reviens à la maison créer des sons puis je repars voyager cela me donne encore plus d’idées. »

« Parce que vous êtes influencé par les pays du monde entier ? »

« Oui, je suis influencé par la politique, et beaucoup des artistes étrangers durant les festivals. Je fais beaucoup de musique pour les amis que je compose, dédicace spécialement pour eux. J’ai déjà actuellement les « catches » les bases, le concept, les mélodies, le nom et ce pourquoi ce concept existe. »

« Un long engagement » est- il la confirmation de votre amour pour la World music? »

« Oui, cela confirme une longue relation avec la musique, les amis, les voyages, 20 ans de Djing. C’est une sorte de lettre d’amour avec New York City. Je ne sais pas si New York m’aime mais New-York change beaucoup, grandit, il s’y passe toujours quelque chose. »

« Une relation platonique en somme »

« Oui exactement. Enfin… je reste une nuit de temps en temps » (rires)

« Votre amour pour la World Music est- elle due à un album de Ray Barretto (1968) qui vous a été partagé par votre papa ? »

« J’adore cet album et c’est drôle car j’étais à une interview à radio FIP à l’enregistrement d’une émission et ils ont diffusé cet album (N.B: En Juin dernier). « Waouh! » c’est la musique de mon enfance. C’est marrant car on est dans sa voiture on se pointe et on sort un album de son enfance . Toutes les influences que vous avez sont de votre enfance. Vous faites de la musique et vous vous dites « Oh mais je connais ça! je n’ai pas idée d’où ça vient mais je connais ça oh! certainement de la musique de ma mère dans la voiture, certainement la pire! «  (rires). La ligne directrice est là. La musique est un ADN dans votre vie. Cela vous amène à différentes voies dans votre vie. »

BIOA @ AliceGREGOIRE-244

Quand un DJ New Yorkais mondialement connu découvre un vinyle underground… ©Alice Grégoire

« Comment procédez vous ? Vous composez puis pressez sur vinyle et mixez vos propres vinyles ? »

« J’utilise mon pc, des machines analogiques pour enregistrer les idées. Puis, pour un rendu plus fort je fais appel à des musiciens: flûte, saxo et je presse à New-York. A Détroit, j’ai beaucoup de relation dans des usines de pressage, et puis je mixe. »

« Vous pressez à Detroit le coeur de la House »

« Oh il y a aussi Chicago, après je ne sais pas si réellement la House vient de Détroit. »

« Oui tout le monde veut créer l’histoire ou la re-créer »

« C’est ça. »

« Combien de vinyles avez vous ? »

« Oh ma mère a envie de me tuer ! J’en ai trop, j’ai trois pièces remplies au point que l’on a du mal à y rentrer ! »

‘En France, avez-vous un artiste favori avec qui vous souhaiteriez travailler ?’

« Oui Goetz (Dash Deep Record / Schicker Recordings / Eisenwaren-Music). Art of Tones très bonne disco, House music. » (Art of Tones compositeur de musique électro français labels : Brique Rouge, 20/20 Vision, Room with a view. A performé au festival de jazz à Montreux, Vieilles Charrues, 3 albums et nombreux remixs)

« Avez- vous joué en ping-pong avec d’autres Dj comme Amon Tobin ? »

« Oui plein de fois ! J’adore ça. J’ai joué au Festival de Hortus  le nom de la région d’où vient ce vin blanc à Montpellier dans un vignoble, avec Quantic, Goetz et un tas d’autres. »

« En juin dernier vous avez performé chez FIP avec Jupiter and the Oakwess groupe de funk malien. »  (N.B: Jupiter and the Oakwess a joué en 2016 au festival du Schmoul à Bain-de-Bretagne (BZH))

« Oooh wouah impressionnant ! Je revenais du Tchad, je revenais de cette ambiance où j’avais beaucoup fait de session d’enregistrement. J’ai vu ce groupe… le niveau est super haut! C’est pas de la pop music, c’est profond. Oui j’aimerais faire quelque chose avec eux, c’est typiquement ce genre de collaboration qui me branche. »

Il s’ensuit  la découverte de Claude Nougaro et du vinyle Dune 00 il termine par :

« Waouaaaah, merci pour ce beau cadeau , c’est cool ! »

A Long engagment

Label Wonder wheel Recording (2018)

Article : INTERVIEW BACKSTAGE DU DJ NEW-YORKAIS : NICKODEMUS 

Réalisation : Yanna Robert

Interview : Yanna Robert / Nickodemus

Photos : Alice Grégoire www.alicegregoire.fr

Mouvances Libres

 

Publicités

Votre avis sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s